Le Contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation pour les métiers d'animateur, éducateurs, moniteurs complète une formation initiale ou permet d’obtenir une qualification afin de favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle.

 

Qui est concerné par le contrat de professionnalisation ?

  • Jeunes âgés de 16 à 25 ans
  • Demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • Bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)
  • Personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion

 

Contrat et statut

Le contrat peut être à durée déterminée pour une durée comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée peut être portée directement à 24 mois pour les personnes sans qualification ou bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AAH ou sortant d’un contrat aidé.

En dehors des cas mentionnés ci-dessus, les critères de dérogation à la durée légale des contrats sont précisés dans un accord conventionnel (accord de branche).

A l’issue d’un contrat en CDD, aucune indemnité de fin de contrat n’est due.

Le contrat peut également être à durée indéterminée.

Dans ce cas, les règles de durée maximale mentionnées ci-dessus portent sur l’action de professionnalisation, c’est-à-dire la première phase du contrat qui s’effectue en alternance.

 

Les avantages du contrat de professionnalisation

  • Acquérir une qualification reconnue en situation de travail en étant rémunéré et quel que soit le niveau de formation initial
  • Bénéficier d’une offre de formation adaptée à son niveau et à ses besoins
  • Être accompagné par un tuteur ce qui facilite l’insertion dans l’entreprise

Vos droits et obligations

Les droits stagiaire en contrat de professionnalisation sont ceux des autres salariés de l’entreprise : congés payés (5 semaines), protection maladie, maternité, accidents du travail…

Les obligations : respecter le règlement intérieur de l’entreprise, effectuer les tâches confiées par l’employeur ; en contrepartie, celui-ci rémunère le stagiaire et prend en charge sa formation. Une condition à cela : suivre les cours avec assiduité !

Un tuteur peut être chargé de guider le jeune dans ses activités en entreprise, mais ce n’est pas une obligation légale.


 Votre rémunération

 Le montant varie en fonction de l'âge du bénéficiaire et de son niveau de formation initial

 

Niveau de formation ou de qualification avant le contrat de professionnalisation

Age

Inférieur au bac professionnel

Egal ou supérieur au bac professionnel,

titre ou diplôme à finalité professionnelle

Moins de 21 ans

Au moins 55 % du SMIC

Au moins 65 % du SMIC

21 ans et plus

 

Au moins 70 % du SMIC

Au moins 80 % du SMIC

26 ans et plus

Au moins le SMIC ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire

 

Au moins le SMIC ou 85 % de la rémunération minimale conventionnelle ordinaire