Emplois Aidés

Dans le cadre de votre formation professionnelle des métiers du sport et de l'animation, vous pouvez bénéficier des contrats aidés financés par l'Etat, Emplois d'avenir et CUI-CAE, sous certaines conditions.

Les Emplois d’Avenir constituent une première expérience professionnelle et une deuxième chance d’acquérir une qualification pour les jeunes peu ou pas qualifiés.

 

Ce dispositif s’insère dans un engagement plus global du gouvernement en faveur de l’emploi. Les Emplois d’Avenir répondent à l’urgence de la situation des jeunes sans emploi ni qualification. Ils constituent le premier volet de cette politique : ils sont suivis par les contrats de génération.

 

Qui est concerné par les Emplois d'Avenir ?

Les candidats concernés:

Les jeunes de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés) :

  • sans diplôme ou titulaires d'un CAP/BEP
  • en recherche d'emploi (6 mois de recherche au cours des 12 derniers mois);

 

Les jeunes sans emploi, jusqu’au niveau bac+3, résidant dans une zone urbaine sensible (ZUS), une zone de revitalisation rurale (ZRR) ou outre-mer (si le jeune a été en recherche d’emploi 12 mois au cours des 18 derniers mois).

 

Le contrat Emplois d'Avenir

Le contrat en CDI ou un CDD à temps plein (35 heures) peut toutefois être à temps partiel, minimum à mi-temps, avec l’accord du jeune et après autorisation du référent de Service Public de l’emploi.

Le contrat est conclu sous la forme :

  • Soit d’un contrat d’accompagnement dans l’emploi dans le secteur non-marchand (CAE);
  • Soit d’un contrat initiative emploi dans le secteur marchand (CIE).

 

La rémunération

Le salarié est rémunéré sur la base du SMIC.
Une convention collective, un accord de branche sur le contrat de professionnalisation ou le contrat lui-même peuvent prévoir une rémunération plus favorable au salarié.

 

Le financement de la formation

Prises en charge par les OPCA
Pour les entreprises et associations, les formations qualifiantes et pré qualifiantes pourront être prises en charge par les OPCA au titre de la professionnalisation qui sont ouvertes aux Contrats aidés qu’ils soient en CDI ou en CDD (pour les formations d’une durée minimum de 80 heures).
Pour plus d'informations vous pouvez vous référer au paragraphe "Le financement de la période de professionnalisation" de notre page "Période de professionnalisation".

 

Les étapes à suivre

1. Contacter votre mission locale, l’agence Pôle Emploi ou le Cap Emploi (pour les travailleurs handicapés) le plus proche

2. Définissez votre projet avec votre conseiller

3. Votre conseiller vous met en contact avec des employeurs proposant des postes

4. Votre candidature est retenue

5. Vous signez votre contrat de travail

 

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous rendre sur le site internet officiel de l'administration française : www.travail-emploi-gouv


CUI-CAE

Le contrat unique d’insertion-contrat d'accompagnement (CUI-CAE) dans l'emploi a pour but de faciliter l'insertion professionnelle des personnes sans emploi qui connaissent des difficultés sociales et professionnelles.

C'est un véritable contrat de travail assorti d’une rémunération et d’une aide à l’insertion adaptée: actions de formation et d’accompagnement dans l’emploi. 

 

Qui est concerné par le CUI-CAE ?

Les candidats :

  • Toute personne rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi (sociales et/ou professionnelles),
  • Tout demandeur d’emploi,
  • Bénéficiaires du RSA.

 

Le contrat CUI-CAE

Le CUI-CAE est un contrat de travail de droit privé, à durée indéterminée (CDI) ou à durée déterminée (CDD).


La durée de la prise en charge ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine.
Elle peut être prolongée dans la limite totale d’une durée de 24 mois en fonction de la situation du bénéficiaire et de l’évaluation des actions réalisées au cours du contrat en vue de favoriser l’insertion durable du salarié.

 

Le CUI-CAE peut être à temps plein ou à temps partiel (20 heures hebdomadaires de travail minimum sauf difficultés particulières d’insertion de la personne embauchée).

 

Les salariés titulaires d'un CUI-CAE sont des salariés à part entière, ils bénéficient des mêmes conditions de travail que les autres salariés de l'entreprise et de l'ensemble des conventions et accords collectifs de l'entreprise.

Dans le cas d’un CUI-CAE conclu sous la forme d’un CDD, les salariés ne perçoivent pas d’indemnité de fin de contrat.

 

La rémunération du stagiaire

La rémunération ne peut être inférieure au SMIC.

Une convention collective, un accord de branche sur le contrat de professionnalisation ou le contrat lui-même peuvent prévoir une rémunération plus favorable au salarié.

 

Comment procéder ? Qui consulter ?

Pour bénéficier de ce contrat, vous pouvez contacter Pôle Emploi, une mission locale ou Cap Emploi (pour les travailleurs handicapés).