Le diplôme d'Etat BPJEPS Animation Culturelle

Le BPJEPS Animation Culturelle: diplôme du Ministère Jeunesse et Sports    


Le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ou BPJEPS est un diplôme de niveau IV. Il atteste des compétences requises pour exercer le métier d’animateur dans le secteur animation (Animation culturelle).


Les objectifs du BPJEPS Animation culturelle :

  • concevoir des projets d'animation dans le domaine culturel,
  • conduire des actions d’animation culturelle,
  • participer à la mise en œuvre de partenariats locaux dans le domaine de l'animation culturelle,
  • conduire des actions de communication et de promotion de la structure employeur,
  • la participation au fonctionnement de la structure.

 

Le métier :

Animateur, animateur socioculturel, médiateur culturel, accompagnateur culturel, animateur de loisirs, animateur d'activités, médiateur du livre, animateur du patrimoine, animateur territorial....


L'animateur exerce ses fonctions au sein :

  • d'associations, centres de loisirs, associations de quartiers, centres sociaux, maisons des jeunes et de culture, ludothèques, associations culturelles, foyers ruraux, foyers d'accueil…
  • de collectivités territoriales ou de leurs regroupements;
  • de lieux de diffusion et de promotion de la culture : musées, bibliothèques, lieux d'exposition, théâtres, cinémas, cirques, salles de concert…

L'offre d'animation concerne tous les publics.
L'animateur possède les compétences pour :

  • participer à un processus global d'évolution de la personne;
  • favoriser une logique de développement du lien social en facilitant l'accès à une culture partagée.


Le diplôme BP JEPS Animation Culturelle

Le diplôme est délivré par :

  • la voie des unités capitalisables (UC) ;
  • laValidation des Acquis de l’Expérience ;
  • un examen composé d’épreuves ponctuelles.

Ces modalités peuvent être cumulées.

Le diplôme est délivré par le Directeur régional de la Jeunesse et des Sports lorsque le candidat a satisfait aux exigences de l'évaluation des dix UC du diplôme. En cas de validation partielle, un candidat peut conserver le bénéfice des UC pendant une durée de cinq ans à compter de leur date de délivrance.


Spécialités - mentions  

L'intitulé du diplôme du BPJEPS comprend toujours une spécialité, il peut être complété d’ une mention.
Cette mention précise le champ de compétence de l'animateur.

Les Unités

 
Le BP JEPS est obtenu par capitalisation dix unités (UC).

Les quatre premières unités capitalisables (UC1 à UC4) attestent de connaissances et compétences en matière de communication, de gestion de projet et de connaissance des structures et des publics. Lorsqu'elles sont acquises, ces UC sont validées pour l'ensemble des spécialités du BPJEPS.
Cinq unités (UC 5 à 9) sont consacrées à l'acquisition de connaissances et compétences pratiques, pédagogiques et techniques propres à la spécialité et à la mention.
Une dernière Unité (UC10) vise l'adaptation à l'emploi ou à un contexte particulier d'intervention.

UC transversales à l'ensemble des BP JEPS :
        • UC 1 : Communiquer dans les situations de la vie professionnelle
OI 1.1 EC de communiquer oralement avec ses interlocuteurs :
OI 1.1.1 EC d’entrer en relation avec un interlocuteur,
OI 1.1.2 EC de transmettre des informations,
OI 1.1.3 EC de prendre en compte l'expression des interlocuteurs,
OI 1.1.4 EC d'argumenter ses propos.

OI 1.2 EC de produire les différents écrits de la vie professionnelle :
OI 1.2.1 EC de rédiger des écrits techniques, pédagogiques, et / ou administratifs,
OI 1.2.2 EC de réaliser des documents élémentaires d’information et de communication.

OI 1.3 EC d'utiliser les technologies de l’information et de la communication dans les situations courantes de la vie professionnelle :
OI 1.3.1 EC d'utiliser les outils bureautiques,
OI 1.3.2 EC d'utiliser des supports multimédias,
OI 1.3.3 EC de communiquer à distance et en différé.

OI 1.4 EC de constituer une documentation sur un thème de la vie professionnelle:
OI 1.4.1 EC d'exploiter différentes sources documentaires,
OI 1.4.2 EC d'organiser les informations recueillies,
OI 1.4.3 EC d'actualiser ces données documentaires.


        • UC 2 : Prendre en compte les caractéristiques des publics pour préparer une action éducative
OI 2.1 EC d'analyser les différents publics dans leur environnement :
OI2.1.1 EC d'identifier les différentes caractéristiques des publics,
OI 2.1.2 EC d’analyser les potentialités des publics,
OI 2.1.3 EC d’analyser les motivations des publics.

OI.2.2 EC de choisir des démarches adaptées aux différents publics :
OI 2.2.1 EC de sélectionner des modes de relation adaptés aux publics,
OI 2.2.2 EC de prendre en compte les besoins particuliers de différents publics,
OI 2.2.3 EC de veiller à l’intégrité physique et morale des publics.


        • UC 3 : Préparer un projet ainsi que son évolution
OI 3.1 EC d'identifier les ressources et les contraintes :
OI 3.1.1 EC de repérer les contraintes de l’environnement,
OI 3.1.2 EC d'identifier les ressources et les partenaires,
OI 3.1.3 EC d'appréhender les incidences du projet dans l'environnement.

OI.3.2 EC de définir les objectifs du projet d'animation :
OI 3.2.1 EC de situer le projet d'animation dans son environnement,
OI 3.2.2 EC de préciser la finalité,
OI 3.2.3 EC de décliner les objectifs.

OI 3.3 EC d'élaborer un plan d’action :
OI3.3.1 EC d'organiser le déroulement général du projet,
OI 3.3.2 EC de planifier les étapes de réalisation,
OI 3.3.3 EC de vérifier la disponibilité des moyens nécessaires à la conduite du projet,
OI 3.3.4 EC de prévoir des solutions alternatives,
OI 3.3.5EC de préparer la promotion du projet.

OI 3.4 EC de préparer l’évaluation du projet :
OI 3.4.1 EC de choisir des modalités et des outils d’évaluation,
OI 3.4.2 EC de se doter de repères et d’indicateurs opérationnels,
OI 3.4.3 EC de proposer une grille d'évaluation.


        • UC 4 : Participer au fonctionnement de la structure
OI 4.1 EC de contribuer au fonctionnement de la structure :
OI 4.1.1 EC d'identifier les rôles, statuts et fonctions de chacun,
OI 4.1.2 EC d’intégrer à une équipe de travail,
OI 4.1.3 EC de participer à des réunions internes et externes,
OI 4.1.4 EC de prendre en compte les obligations légales et de sécurité,
OI 4.1.5 EC de présenter le bilan de ses activités,
OI 4.1.6 EC de réagir en cas de maltraitance de mineurs ou de comportement sectaire.

OI 4.2 EC de participer à l'organisation des activités de la structure :
OI 4.2.1 EC de contribuer à la programmation des activités,
OI 4.2.2 EC de gérer le matériel et l’utilisation des équipements,
OI 4.2.3 EC d'articuler son activité à la vie de sa structure.

OI 4.3 EC de participer aux diverses collaborations de la structure employeur:
OI 4.3.1 EC d’identifier les acteurs et les partenariats locaux,
OI 4.3.2 EC de participer à des collaborations locales,
OI 4.3.3 EC de rendre compte de ses différentes participations à sa hiérarchie.



UC spécifiques à la spécialité "Animation culturelle" :
        • UC 5 : Préparer une action d’animation culturelle.
OI 5.1 EC d’analyser le contexte professionnel de l’action d’animation culturelle :
OI 5.1.1 EC d’inscrire son action dans le cadre d’une démarche visant l’accès à une culture partagée,
OI 5.1.2 EC de situer son action dans le projet de la structure,
OI 5.1.3 EC de prendre en compte le cadre partenarial et /ou territorial de la structure.

OI 5.2 EC de concevoir une action d'animation culturelle:
OI 5.2.1 EC prendre en compte les caractéristiques des publics concernés,
OI 5.2.2 EC de fixer des objectifs adaptés aux publics,
OI 5.2.3 EC de prévoir des modes d’intervention adaptés aux publics.


OI 5.3 EC d’organiser une action d'animation culturelle en tenant compte des règles et de la sécurité :
OI 5.3.1 EC de prendre en compte les contraintes réglementaires,
OI 5.3.2 EC d’aménager les espaces d'activité en sécurité,
OI 5.3.3 EC de vérifier le bon état du matériel.
OI 5.3.4 EC de choisir une grille d'évaluation pour son action.


        • UC 6 : Encadrer un groupe dans le cadre d’une action d’animation culturelle.
OI 6.1 EC de veiller au développement de l’autonomie des publics :
OI 6.1.1 EC de mettre en place les conditions favorisant l'acquisition de l'autonomie individuelle,
OI 6.1.2 EC de créer les situations permettant la participation individuelle et collective,
OI 6.1.3 EC de favoriser l’auto évaluation des publics.

OI 6.2 EC de veiller à la cohésion du groupe:
OI 6.2.1 EC de réguler le fonctionnement du groupe,
OI 6.2.2 EC de favoriser l'écoute réciproque,
OI 6.2.3 EC de reconnaître les indices de dysfonctionnement du groupe,
OI 6.2.4 EC d’intervenir pour désamorcer les tensions
OI 6.2.5 EC de gérer les conflits.

OI 6.3 EC de faire respecter les règles et les règlements:
OI 6.3.1 EC de faire partager les règles de sécurité individuelles et collectives,
OI 6.3.2 EC de veiller au respect des règlements liés au milieu dans lequel se déroule l’animation,
OI 6.3.3 EC de prévenir les comportements à risques pour l’intégrité des pratiquants,
OI 6.3.4 EC de faire preuve d'autorité et faire respecter la sécurité des publics.

OI 6.4 EC d'agir en cas de maltraitance dans une action d’animation :
OI 6.4.1 EC de prendre en compte la parole d'un enfant,
OI 6.4.2 EC de repérer les cas de maltraitance de mineurs,
OI 6.4.3 EC d'agir dans le cas d’une maltraitance repérée

        • UC 7 : Mobiliser les connaissances nécessaires à la conduite d’une action d’animation culturelle.
OI 7.1 EC de mobiliser les connaissances générales liées à l'animation culturelle :
OI 7.1.1 EC de mobiliser les connaissances pédagogiques appliquées à l'animation culturelle,
OI 7.1.2 EC de mobiliser les connaissances relatives au champ professionnel de l’animation,
OI 7.1.3 EC de mobiliser les connaissan ces liées à la citoyenneté et l’éducation populaire.

OI 7.2 EC de mobiliser les connaissances réglementaires liées à l'animation culturelle :
OI 7.2.1 EC d’identifier les obligations en matière d’assurances,
OI 7.2.2 EC de mobiliser les connaissances réglementaires pour l’aménagement des espacesde pratiques,
OI 7.2.3 EC de mobiliser les connaissances réglementaires relatives à l'encadrement de mineurs.


        • UC 8 : Conduire une action d’animation culturelle.
OI 8.1 EC de mettre en oeuvre une action d’animation culturelle :
OI 8.1.1 EC de mettre en oeuvre une action d’animation visant la rencontre active avec les différentes formes culturelles instituées,
OI 8.1.2 EC de mettre en oeuvre une action d’animation visant la mise en activité et le développement de la créativité des publics,
OI 8.1.3 EC de mettre en oeuvre une action d’animation visant le soutien des projets individuels / collectifs,
OI 8.1.4 EC de mettre en oeuvre une action d’animation visant le soutien des pratiques culturelles amateurs.

OI8.2 EC d’adapter son action d’animation culturelle :
OI 8.2.1 EC d’observer le comportement des publics ;
OI 8.2.2 EC d’adapter les modes d’intervention en tenant compte de la réaction des publics,
OI 8.2.3 EC de prendre toute décision pour préserver la sécurité des publics.

OI 8.3 EC d’évaluer une action d’animation culturelle :
OI 8.2.1 EC de mesurer les écarts entre les objectifs initiaux et les résultats constatés,
OI 8.3.1 EC d’analyser les écarts constatés,
OI 8.3.2 EC de proposer des adaptations et des prolongements possibles.


        • UC 9 : Maîtriser les conduites professionnelles nécessaires à la mise en oeuvre d’une action d’animation culturelle.
OI 9.1 EC de mettre en œuvre un support technique d’activité dans le cadre d’une animation culturelle :
OI 91.1 EC d'utiliser un support technique d’activité dans le cadre d’une animation culturelle ,
OI 91.2 EC d’expliciter l’utilisation d’un support technique d’activité dans le cadre d’une animation culturelle,
OI 91.3 EC d’effectuer une démonstration avec un support d’activité dans le cadre d’une animation culturelle.

OI 9.2 EC de maîtriser les conduites professionnelles nécessaires à la mise en œuvre d’une action d’animation culturelle :
OI 9.2.1 EC d'équiper les participants de manière adéquate,
OI 9.2.2 EC d’évaluer les risques et les difficultés liés au support d'animation considéré,
OI 9.2.3 EC d’expliciter les limites de son intervention au regard de la sécurité psycho-affective des publics,
OI 9.2.4 EC de maîtriser le comportement à tenir et les gestes à exécuter en cas d’accident.

        → UC d'adaptation au contexte de la profession d’animateur socioculturel :

        • UC 10: Réaliser des actions mixant différentes activités d’expression.
        → UC complémentaire ouvrant droit aux prérogatives de directeur d’accueils de loisirs et de séjours de vacances, est proposée :
        • UC C : Direction d’un accueil de loisirs ou d’un séjour de vacances.


Le positionnement 

 
L’organisme de formation organise, pour chaque candidat admis à la formation, un positionnement. Il consiste à situer le stagiaire par rapport au référentiel professionnel pour prendre en compte son projet professionnel et au référentiel de certification au regard de ses acquis expérientiels.


A l’issue de ce positionnement, des allègements de formations peuvent être proposés permettant d’accéder directement aux épreuves certificatives d'une ou plusieurs UC.
Ce positionnement permettra de repérer le candidat susceptible de relever de la VAE et de déposer un dossier auprès du jury de la formation.
La validation d’acquis de l’expérience(VAE), par le jury de la formation, dispense le stagiaire d’effectuer une ou plusieurs UC.
La finalité du positionnement est de proposer au candidat un parcours individualisé de formation.