Le C.I.F.

Dans le cadre de votre formation professionnelle des métiers du sport et de l'animation, vous pouvez bénéficier du Congé Individuel de Formation sous certaines conditions.

Le congé individuel de formation (C.I.F.) est un congé qui permet à toute personne qui travaille de suivre, au cours de sa vie professionnelle, des actions de formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.
Le salarié peut aussi utiliser le C.I.F. pour préparer et passer un examen.
Le C.I.F est à l’initiative du salarié et s’effectue indépendamment des actions de formation prévues par le plan de formation de l’entreprise.

 

Qui est concerné par le C.I.F. ?

Tous les salariés, quels que soient l’effectif de leur entreprise ou la nature de leur contrat de travail peuvent demander à bénéficier du C.I.F, s’ils ont travaillé pendant 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié, dont 12 mois dans l’entreprise

Le financement du C.I.F.

Il est assuré par des organismes paritaires agréés par l’État (FONGECIF).
L’employeur verse la rémunération et se fait rembourser par l’organisme agréé (80 à 100 %), ainsi que les charges patronales afférentes.

 

Les modalités du C.I.F.

La durée

  • Une année maximum pour les formations à temps complet ou 1200 heures pour les formations à temps partiel ;
  • La durée minimale est de 30 heures ;
  • La formation peut se dérouler en plusieurs temps, sur une durée de 3 ans maximum.

Le statut du salarié en CDI

  • Le C.I.F. s’accomplit en tout ou partie pendant le temps de travail, il est assimilé à une période de travail.
  • Le C.I.F. se déroule en dehors du temps de travail : le salarié dispose d’une ancienneté d’un an dans l’entreprise et à sa demande, l’organisme collecteur paritaire agréé au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF) peut assurer la prise en charge de tout ou partie des frais (coûts pédagogiques de la formation).

Le statut du salarié en CDD

  • Le C.I.F. se déroule en dehors de la période d’exécution du contrat de travail à durée déterminée.
  • L’action de formation doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du contrat. Cependant, à la demande du salarié, la formation peut être suivie, après accord de l’employeur, en tout ou partie, avant le terme du CDD.

La nature de la formation

 La formation suivie dans le cadre du C.I.F. peut n’avoir aucun lien avec la fonction occupée.

La rémunération

Le salarié bénéficie d'une rémunération si l'organisme compétent accepte de prendre en charge son congé individuel de formation (C.I.F.). Dans ce cas, le montant de la rémunération varie en fonction des conditions précisées sur le site officiel de l'administration française en cliquant ici

Les droits et obligations

Pendant le Congé Individuel de Formation, le contrat de travail n’est pas rompu, mais suspendu. Le salarié doit donc justifier de sa présence en formation.
À l’issue de la formation, il réintègre son poste de travail ou un poste équivalent.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, de proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et de vous offrir la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. Voir les CGU et la politique de confidentialité .

Accepter Refuser +