Formations en alternance : BAPAAT, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS

Effectuer une formation en alternance, que ce soit par la voie de l'apprentissage ou de la professionnalisation, ne manque pas d'avantages. En effet, cela permet de bénéficier à la fois d'une prise en charge du coût de la formation, d'être rémunéré et garantit une meilleure insertion professionnelle.
Vous retrouverez dans cette rubrique les réponses à vos principales questions concernant l'alternance, qui vous permettront de mieux comprendre les caractéristiques pour rejoindre l'une de nos formations, qu'elle soit sportive ou dans l'animation.

 

Qu’est-ce que l’alternance ?

L'alternance se réalise, en général, dans le cadre d’un contrat de type particulier (apprentissage, professionnalisation), associant un travail en milieu professionnel, encadré par un tuteur, et des séances dispensées par le centre de formation. Elle constitue un moyen privilégié et durable de développer ses compétences, d'obtenir un diplôme et de s'insérer dans une structure.
L'alternance est obligatoire dans le cadre des diplômes professionnels d'Etat Jeunesse et Sports.

Les avantages de l'alternance

  • Obtenir un diplôme;
  • Alterner les situations réelles de travail et les temps de formation dans un "aller-retour" permanent qui favorise l'apprentissage d'un métier;
  • Bénéficier de la prise en charge des frais de formation grâce aux dispositifs existants;
  • Être rémunéré, pendant sa formation en tant que salarié;
  • Accéder plus facilement à l’emploi avec l’expérience professionnelle acquise en entreprise.

Les acteurs de l'alternance

L'alternant suivra avec assiduité sa formation et mettra tout en œuvre pour réussir son intégration dans l'entreprise.
L'employeur favorisera l’insertion professionnelle de l’alternant, lui donnant les moyens nécessaires à la formation pratique (variété des situations, soutien...). Il permettra au tuteur (maître d’apprentissage) d’assurer l’accompagnement de l’alternant.

L’organisme de formation :
- Dispense la formation à travers des outils pédagogiques variés afin de favoriser le développement des capacités de l’alternant,
- Etablit le plan de formation en lien avec l’employeur et propose un parcours individualisé au stagiaire,
- Organise les rencontres avec les tuteurs ou maitres d’apprentissage,
- Met en place les outils de liaison, les évaluations, rend compte au tuteur des résultats.


Le positionnement
se présente sous la forme de tests et d’entretiens réalisés par l’organisme de formation en début de formation. Il permet de mieux connaître les acquis et aptitudes du stagiaire, son projet professionnel et de personnaliser les parcours (validation/équivalence de certains UC).

Le carnet de liaison facilite la communication entre le maître d’apprentissage ou tuteur, le jeune et l’organisme de formation. Il est placé sous la responsabilité du jeune et le suivra durant toute sa formation.
Son rôle est de fixer les objectifs de formation et d’adapter la progression pédagogique de l’apprenant, d’informer sur le statut, le contrat en alternance, la formation et les activités réalisées par le stagiaire dans l’entreprise et dans l’organisme de formation.

Le rythme et la durée des formations en alternance

Pour les formations au BPJEPS ou au BAPAAT: au cours d’une même semaine vous alternerez deux à trois jours en emploi et deux à trois jours en formation en centre.
En général les contrats s’établissent sur la base de 35 heures hebdomadaires (dont environ la moitié en centre de formation). Les mercredis et vacances scolaires étant des temps forts d’animation, d'encadrement, vous serez sur votre structure d’accueil à votre poste de travail.
La formation au DEJEPS ASEC: 2 séquences de 4 jours par mois en centre de formation (du lundi au jeudi).
La formation au DEJEPS Tennis: sur 12 ou 20 mois, 2 jours en formation, soit environ 15h de formation et 20 heures hebdomadaires à effectuer pour le club.
La formation au DESJEPS Tennis: sur 12 mois, avec 2 journées de formation par semaine; sur 24 mois, avec 1 journée de formation par semaine.


Les contrats permettant la formation en alternance

Il existe deux types de contrat principaux :


Le contrat d’apprentissage se conclut avec une collectivité territoriale (mairie), une association, ou une entreprise privée.
Le contrat de professionnalisation  s’établit uniquement avec une association ou une entreprise privée.
Ce sont les plus courants mais selon votre situation actuelle, d’autres dispositifs existent : la formation continue, la période de professionnalisation le CIF, l’AREF.

Coût de la formation et rémunération

Au démarrage de tout contrat en alternance, une convention est signée entre le stagiaire, une entreprise et un organisme de formation. L’alternance, côté candidat, permet de se former tout en étant rémunéré.
La rémunération dépend de l’âge et du niveau de formation:

En contrat d’apprentissage :

Ancienneté dans le contrat17 ans18-20 ans21 ans et plus
1ère année 25% du SMIC 41% du SMIC 53% du SMIC
2ème année 37% du SMIC 49% du SMIC 61% du SMIC

 

En contrat de professionnalisation, conclu avec une association :

Ancienneté dans le contratMoins de 21 ans21 ans et plus26 ans et plus
BAPAAT 55% du SMIC 70% du SMIC

SMIC ou

85% de la rémunération minimale

BP JEPS 65% du SMIC 80% du SMIC

SMIC ou

85% de la rémunération minimale

 


Les conditions de travail de la formation en alternance

Les contrats en alternance fixent les modalités d'organisation des enseignements, précise le diplôme ou la qualification préparés et l'identité du tuteur.


Le nombre d’heures travaillées : base hebdomadaire de travail de 35 heures (travail en entreprise et le temps de formation.)


Les horaires de travail sont similaires à ceux des autres salariés de l’entreprise.


Les droits aux congés payés sont les mêmes droits que les autres salariés de l’entreprise.


Congé pour préparer vos examens: uniquement si vous êtes apprenti, vous avez droit à un congé supplémentaire de cinq jours ouvrables pour préparer vos examens soit en CFA, soit à votre domicile.


Autres: Tickets-restaurant, cantine, primes, treizième mois, mutuelle, indemnité de transport sont également versés quand ils sont pratiqués dans l'entreprise.


Rupture de contrat:
Pendant sa période d’essai (1 mois), le salarié garde toute liberté pour rompre son contrat sans préavis. Au-delà, il faut savoir qu’un CDD ne peut pas être rompu par le salarié avant son terme sauf s’il obtient l’accord de son employeur (il s’agit alors d’une rupture anticipée d’un commun accord).


Au cours de la période d’essai (1 mois), l’employeur peut rompre le contrat de travail sans préavis et sans formalité particulière. Au-delà de cette période, il ne peut pas être rompu par l’employeur avant son terme sauf pour faute grave du salarié, cas de force majeure ou accord du salarié (il s’agit alors d’une rupture anticipée d’un commun accord).